Les 5 classes du bois

Afin d’y voir plus clair sur le bois et ses capacités, Petite Maison Bois fait le point aujourd’hui sur les diverses classes qui existent. Allant de 1 à 5, voici plus d’informations à leur sujet. Sachez qu’il est primordial de choisir un bon pertinent en fonction de l’usage (intérieur ou extérieur) que vous comptez en faire.

Les classes du bois

La classe 1 :

Elle se compose de bois secs qui ne tolèrent pas (ou très peu) l’humidité. Par conséquent, on retrouvera dans cette classe des bois destinés aux menuiseries intérieures, bien tenus à l’écart de toute source humide. Ils doivent en effet être en contact avec un environnement possédant un taux d’humidité inférieur à 20%.

La classe 2 :

Elle concerne des bois secs tolérant de manière occasionnelle un taux d’humidité supérieur à 20%. Il s’agit de bois destinés aux charpentes et ossatures, en général. Attention, le contact avec un environnement humide doit vraiment rester occasionnel.

La classe 3 :

Dans cette classe, on retrouve des bois qui tolèrent relativement bien l’humidité (tolérance supérieure à 20%). Aussi, les bois de cette classe peuvent être utilisés en extérieur (pour le bardage, par exemple) ou tout simplement en pièce de construction un peu partout dans la maison.

La classe 4 :

certains bois comme les exotiques appartiennent – par essence – à la classe 4. D’autres s’y greffent après avoir subi un traitement (comme le pin sylvestre). Quoi qu’il en soit, les bois de cette classe supportent sans problème le contact avec l’eau douce. Ce sont des matériaux stabilisés et imputrescibles. On les retrouve un peu partout dans une maison et principalement en extérieur, où ils sont parfaitement adaptés.

Enfin, la classe 5 est la plus résistante. Elle est composée de bois durables, supportant en permanence le contact de l’eau salée. Parmi les essences exotiques de cette classe, on retrouve les bois Itauba et Massaranduba (provenance : Amérique du Sud) dont la durabilité s’étend à des dizaines de décennies.

Il est très important de choisir une essence dont la classe correspond à l’usage que vous souhaitez en faire. Si vous optez pour un bois qui tolère moins de 20% d’humidité alors que vous en avez besoin pour réaliser votre bardage extérieur, vous allez vite réaliser l’ampleur de la catastrophe.

Prêtez attention à la classe avant d’acheter : c’est crucial pour éviter les mauvaises surprises. Nous restons à votre disposition pour toute question.

Par | 2018-01-23T11:29:54+00:00 23 janvier 2018|Catégories : Trucs et astuces pour la maison bois|

Laisser un commentaire