Les différentes essences de bois 2017-12-05T14:51:16+00:00

LE CHOIX DE BOIS FRANÇAIS POUR UNE DÉMARCHE ÉCORESPONSABLE

Chez petitemaisonbois.com, nous avons sélectionné trois essences de bois que nous estimons pertinentes pour la construction de nos studios. En effet, nous avons à cœur de vous proposer des matériaux durables, issus de nos forêts françaises. Nous avons donc misé sur le pin maritime, le Douglas et le mélèze, trois essences au fort potentiel.

Pour mieux comprendre pourquoi ils sont judicieux dans l’élaboration de structures en bois, une présentation de leurs capacités est toute indiquée.

Le pin maritime

Le pin maritime

Avec une population de plus de 10% dans les espaces boisés français, le pin maritime fait partie des arbres les plus répandus sur notre territoire pas moins de 1 Million d’hectares  . Originaire du sud-ouest de l’Europe,  il appartient à la famille de Pinacées et possède une longévité exceptionnelle (plusieurs siècles).

Niché au creux de la dune du Pyla, le pin maritime aime les climats doux et ensoleillés. Il affectionne particulièrement les Landes de Gascogne, où l’on retrouve à perte de vue. Classées en parc naturel régional depuis 1970, les Landes de Gascogne constituent une richesse considérable de par la biodiversité qu’elles offrent.

Dans cette forêt, cohabitent pinède, lagunes, ragondins et martins pêcheurs ; des roseaux côtoient de grands chênes, assistant à la valse incessante de libellules. Dans les Landes de Gascogne, la nature s’exprime à chaque seconde et le pin maritime profite de ce spectacle baigné sous le généreux soleil.

Résineux de grande taille (30 à 35 mètres une fois arrivé à maturité), le pin maritime présente le plus souvent un tronc un peu courbé dont les branches sont solides.

Pourquoi avons-nous choisi cette essence ?

Le pin maritime est un conifère polyvalent. Il peut être utile aussi bien en extérieur qu’à l’intérieur mais c’est pour son excellente résistance mécanique que nous l’avons sélectionné. De plus, sa capacité à isoler et son veinage lui confèrent des atouts indéniables : c’est un bois à la fois esthétique, aux finitions impeccables et pratique, idéal pour préserver une chaleur intérieure.
Chez petitemaisonbois.com, nous avons voulu jouer la carte du local. Opter pour le pin maritime, voisin de nos locaux sur le Bassin d’Arcachon et sa magnifique dune du Pyla chargée de 4000 ans d’histoire, c’est encourager le tissu économique local.
Nous privilégions le fait d’instaurer un cercle positif de croissance en partenariat avec notre environnement proche. Le bois étant un matériau écologique, cela nous paraît être un non-sens que de le faire venir de pays situés à des milliers de kilomètres.

Le mélèze

Le mélèze

Tout comme le séquoia, il appartient à la famille des résineux. On le retrouve dans la région des Alpes, avec une nette prédominance pour la Savoie qu’il peuple abondamment. Il pousse à 2500 mètres d’altitude.

Il se présente sous forme de long cône aux branches fines et à l’écorce écailleuse. En automne, il perd toutes ses aiguilles, qui, une fois tombées, se transforment en un humus fertile, très utile pour encourager le développement des plantes environnantes.

Avec une longévité pouvant aller jusqu’à 500 ans, on parle d’un bois durable, capable de résister au temps qui passe…

Côté utilisation, on le retrouve dans l’élaboration de charpentes mais aussi pour la menuiserie et les bardeaux de toiture.

Pourquoi avons-nous choisi cette essence ?

Le mélèze est un bois pertinent car il possède une bonne résistance. Il sait s’adapter à son environnement et ne craint ni la sécheresse, ni les chocs, ni d’une manière générale les conditions climatiques rudes.

Imputrescible, il est idéal pour de nombreux usages. Imperméable, c’est un bois qui vieillit bien ce qui implique que des charpentes faites de mélèze évolueront au fil des années vers une teinte gris argenté même sans entretien.

Si la plupart des essences de bois nécessitent des traitements (insecticides, fongicides…), le mélèze n’a besoin de rien de tout cela. Il demande seulement à être huilé de temps en temps.

Le douglas

Le douglas

Originaire d’Amérique du Nord ce qui lui vaut son appellation de « pin d’Orégon », le Douglas a été implanté en France au milieu du XIXème siècle. On le retrouve de manière importante dans le Massif Central. Arbre de la famille des résineux, il pousse rapidement et présente une grande taille (40 à 60 mètres de haut). Sa longévité se situe au-delà de 300 ans.

Pourquoi avons-nous choisi le Douglas ?

Il nous intéresse car il peut être utilisé sous différentes formes avec, pour chacune, d’excellentes propriétés mécaniques. Que ce soit pour la menuiserie ou l’agencement intérieur, c’est un matériau souple offrant des possibilités architecturales. Concernant ses usages, on le retrouve dans le bardage car c’est un bois durable qui n’absorbe que peu d’eau. Ses sections fortes et ses grandes longueurs lui permettent aussi d’être judicieux pour l’élaboration de charpentes traditionnelles. D’ailleurs, le mélèze est préféré aux autres essences de bois dès lors qu’il existe un risque de prolifération de capricornes dans la charpente.

Enfin, le Douglas attire de plus en plus le secteur du lamellé-collé. Sa bonne aptitude au collage, sa faible déformabilité et son séchage rapide en font un candidat idéal. Au niveau des petites sections, son usage est préconisé pour les maisons à ossature bois (MOB). Il s’agit donc d’un bois tolérant de nombreux usages et qui, insensible aux maladies et aux parasites, a vraiment su nous séduire.

Chez petitemaisonbois.com, nous avons vraiment voulu placer les problématiques environnementales au cœur de notre politique de fonctionnement tout en cherchant à garantir une qualité de produit irréprochable.