Maison passive 2017-12-12T18:47:07+00:00

Une maison passive pour des économies d’énergie

De nombreuses maisons en bois sont dites passives. Elles ont un impact positif et non négatif sur l’environnement, ce qui en fait des constructions modernes répondant aux attentes des propriétaires actuels. En effet, une maison passive est synonyme d’économies d’énergie. Contrairement à une idée reçue, la construction d’une telle maison n’est pas réservée aux foyers ayant les revenus les plus élevés. Grâce au développement de la maison en kit, il est possible aujourd’hui de devenir propriétaire d’une maison passive avec un budget limité.

configurateur-studio-jardin-pret-monter
configurateur-studio-jardin-en-kit

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Une maison passive se caractérise par le fait qu’elle limite les dépenses énergétiques et qu’elle peut produire de l’énergie. Une maison passive en bois va ainsi accumuler de la chaleur en provenance de l’extérieur mais aussi de l’intérieur (chaleur dégagée par les occupants et les appareils électriques en fonctionnement). Elle a donc des besoins réduits en chauffage, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie.

Une telle habitation est caractérisée par un double ou triple vitrage qui limite les déperditions de chaleur, des parois épaisses ainsi qu’une ventilation mécanique à double flux. Tous ces éléments participent à supprimer tous les ponts thermiques et à une meilleure gestion de la chaleur.

Pourquoi une maison en bois est une maison passive ?

Le bois permet une très bonne isolation. Celle-ci est renforcée par l’ajout d’un matériau isolant dans les parois. Afin de limiter les déperditions de chaleur, les fabricants utilisent des menuiseries en aluminium qui sont beaucoup plus isolantes.

Les maisons en bois modernes possèdent également de larges ouvertures comme des baies vitrées. Cela permet de capter encore plus la luminosité extérieure et la chaleur dégagée par les rayons du soleil. Autre point positif : vous avez un besoin moins important en termes d’éclairage. Cela s’ajoute aux économies réalisées au niveau des dépenses énergétiques.