Agrandir sa maison en créant une pièce en plus

Si vous disposez d’un extérieur de taille correcte, l’extension de maison peut constituer une alternative intéressante. Nul besoin de déménager pour obtenir plus de place : il suffit de vous octroyer une pièce en plus par le biais d’une extension.

Agrandir sa maison : les possibilités

C’est un fait, vous avez vraiment besoin de quelques mètres carrés en plus face à la nouvelle configuration de votre famille. Pour autant, un déménagement coûte cher et vous souhaitez plutôt repenser l’existant.

Une solution existe : l’extension de maison par les côtés. Dans ce cas de figure, il s’agit d’ajouter une pièce accolée à votre résidence principale et non pas au-dessus d’elle. En effet, on parle alors de surélévation.

Avec l’extension par les côtés, vous augmentez la surface au sol, au niveau de votre terrain directement.

Cette solution peut se décliner dans divers matériaux :

– pour une excellente discrétion, vous pouvez opter pour le matériau ayant servi pour la construction du bâti existant.

– les modules d’extension bois existent aussi. Ils possèdent leurs atouts, notamment au niveau des performances thermiques et acoustiques.

Tout va dépendre de l’effet que vous souhaitez produire.

Cette pièce en plus pourra répondre spécifiquement à vos besoins : une chambre supplémentaire si votre famille s’est agrandie ; une salle de bains si vous estimez qu’elle est utile ; une cuisine ou pourquoi pas une salle dédiée aux jeux ?

Les conditions pour réaliser une extension de maison

1) L’accessibilité

Il serait peu judicieux de prévoir un accès à cette pièce supplémentaire seulement par l’extérieur. Le module créé doit pouvoir être accessible depuis l’intérieur pour faciliter les flux migratoires dans votre résidence principale.

Aussi, lorsque vous vous penchez sur ce projet d’agrandissement de maison, veillez à réfléchir sur ce point qui devra être pensé dès le départ.

2) Le terrain

Si l’agrandissement de votre résidence principale via une extension vous séduit, attention toutefois à respecter la condition principale : il faut avoir le terrain pour.

Toutes les maisons ne pourront pas se prêter au jeu de l’agrandissement. Si votre extérieur est réduit, il sera impossible d’ajouter une pièce.

Si votre jardin est plutôt grand, tentez de visualiser ce que l’extension donnerait une fois installée car elle va venir largement empiéter sur votre terrain. Reste-t-il assez d’espace disponible ?

3) Le recours à un architecte

Le recours à un architecte est obligatoire si la surface totale de votre lieu de vie s’élève à plus de 150 m² une fois l’extension réalisée.

4) Permis de construire ou déclaration de travaux ?

Deux cas de figure se dessinent lors d’un agrandissement de maison par les côtés :

– le dépôt de permis de construire

– la déclaration préalable de travaux.

Si l’extension présente une surface au sol de plus de 20 m² ou si elle augmente la superficie totale de votre lieu de vie à plus de 170 m², vous devrez déposer un permis de construire.

Si la pièce supplémentaire créée n’excède pas 20 m², une simple déclaration de travaux dans la mairie de votre commune sera suffisante.

 

Par | 2018-10-30T15:19:21+00:00 30 octobre 2018|Catégories : Quels équipements pour ma maison en bois ?|

Laisser un commentaire