Pourquoi une baie vitrée à galandage RT2012 pour votre maison en bois ?

L’isolation d’une baie vitrée à galandage est importante, car elle va permettre de renforcer les économies d’énergie réalisées et de limiter les pertes calorifiques. Elle devient donc une alliée pour une maison que l’on veut passive. Si vous avez opté pour une maison bois, c’est certainement parce que les problématiques environnementales vous tiennent un minimum à coeur…

La baie vitrée à galandage RT2012 dans la maison bois passive

Une maison passive est un habitat pensé de telle manière que ses besoins en énergie sont réduits au maximum. Ce type de maison est ainsi en mesure de garder la chaleur en limitant les fuites calorifiques vers l’extérieur, réduisant de 75% la facture d’énergie.

Une baie vitrée à galandage labellisée RT2012 doit, par conséquent, s’inscrire dans ce projet de maison passive et garantir :

– la suppression des ponts thermiques responsables de déperditions de chaleur (la grande majorité des baies vitrées est équipée de ce système pour parer au problème)

– une bonne étanchéité à l’air, l’eau et au vent (classement AEV)

– une bonne isolation tant par ses panneaux vitrés (coefficient Uw compris entre entre 1.1 et 1.6 W/m²K) que par les cloisons murales où le système de galandage est installé.

D’une manière générale, toutes les menuiseries jouent dans la déperdition d’énergie. En optant pour une fenêtre alu ou un volet roulant RT 2012, vous contribuez à rendre votre maison moins énergivore et donc plus passive.

L’importance du clair de vitrage de la baie à galandage RT2012

Augmenter la taille d’une ouverture, c’est accroître son clair de vitrage. En procédant ainsi, vous améliorez les performances de votre menuiserie et votre bilan énergétique est fortement revu à la baisse.

Une baie vitrée à galandage RT 2012 à 4 vantaux, par exemple, amène un flot de lumière naturelle conséquent qui va permettre à la fois de s’éclairer gratuitement mais aussi de profiter de la chaleur que représente l’apport solaire via les panneaux vitrés d’une baie de grande dimension.

Plus la baie coulissante est importante, plus son clair de vitrage est conséquent et plus elle va amener chaleur et luminosité à votre intérieur. D’une manière générale, la règlementation thermique 2012 impose que la surface vitrée minimale d’une maison représente 1/6 de la superficie totale, justement dans une optique d’économies d’énergie.

En conclusion, pour vous rapprocher le plus d’une maison passive :

– optez pour des menuiseries labellisées : RT2012, normes NF et CSTB

– changez vos vieilles fenêtres à isolation simple : prenez du double vitrage et regardez le coefficient de déperdition énergétique (Uw) ; il doit s’approcher le plus de 1, valeur de référence. Plus il s’en éloigne, moins la menuiserie isole.

– portez des vêtements bien chauds quand vous êtes à l’intérieur pour éviter de gaspiller le chauffage alors que la température est encore raisonnable.

– aérez côté Sud et évitez d’ouvrir vos volets roulants RT 2012 lorsqu’ils sont posés sur des pièces exposées Nord.
C’est en misant sur les labels et votre bon sens que vous serez en mesure de profiter d’une maison passive. La maison en bois est par nature isolante. Équipée de menuiseries performantes, elle permettra de réaliser de vraies économies.

Par | 2017-12-04T15:45:47+00:00 4 décembre 2017|Catégories : Quels équipements pour ma maison en bois ?|

Laisser un commentaire