La maison à ossature bois, contemporaine jusqu’au bout !

La maison à ossature bois est une construction moderne, bien en phase avec son temps. Elle répond aux enjeux modernes et cherche à faciliter la vie des gens qui l’habitent. Pas étonnant dans ces conditions qu’elle séduise de plus en plus de personnes…La maison à ossature bois contemporaine est prisée et risque fort de l’être encore plus dans les années à venir.

Qu’appelle-t-on maison à ossature bois ?

La maison à ossature bois (aussi nommée MOB) est faite à partir de panneaux horizontaux hauts, médians et bas appelés « traverses » s’entrecroisant avec des pièces en bois montées de façon verticale, les « montants ».
Ensemble, ces éléments forment ce que l’on appelle le squelette de la maison. Ils en sont les fondements, sur lesquels viennent se greffer divers parements comme du béton, de la pierre ou encore des briques. En effet, la maison à ossature bois tolère de nombreux matériaux modernes pour compléter son revêtement, ce qui fait d’elle un habitat simple à réaliser.

Maison à ossature bois contemporaine : respectueuse de l’environnement

La MOB demeure contemporaine vis-à-vis de l’écologie. Grâce à la photosynthèse réalisée par le bois, elle est en mesure de lutter contre le réchauffement climatique. La maison à ossature bois s’érige en gigantesque puits à carbone car son matériau de base stocke le dioxyde de carbone et l’empêche de se mélanger à l’air, contribuant ainsi à limiter l’effet de serre.

Plus la superficie de la MOB est élevée, plus le CO2 s’y retrouve coincé. Ce type d’habitat s’inscrit par conséquent dans une logique environnementale moderne car capable de lutter contre la propagation intempestive d’un gaz à effet de serre.

La maison à ossature bois contemporaine et le risque d’incendie

De nos jours, la gestion des flammes est plus que jamais une préoccupation majeure. Un feu non maîtrisé prend des allures de drame, pouvant réduire à néant toute une vie. Il est donc logique de s’inquiéter quant à la réaction d’une maison face à un incendie.

Il est courant de penser que, confronté aux flammes, le bois va brûler plus rapidement que les autres matériaux entrant dans la construction d’une maison et que par conséquent une MOB partira vite en cendres. Pourtant, cette idée reçue est fausse !

Dans la réalité, la maison à ossature bois fait face à l’incendie et y résiste même mieux que les autres habitations faites de matériaux classiques. En effet, le bois se consume doucement tout en étant prévisible. Là où les autres matériaux montrent des comportements fluctuants, le bois demeure constant face aux flammes, ce qui permet de mieux le contrôler. En réalité, il se comporte mieux que les autres matières s’il est confronté à un incendie.

La preuve : la plupart des portes coupe-feu présentes dans les bâtiments industriels sont en bois, parce que c’est un matériau fiable dans sa combustion. Les assurances sont conscientes de cet état de fait et ne demandant aucune surprime lors de la couverture du MOB, démontrant toute la confiance qu’elles ont dans ce type d’habitation.

 

Par | 2018-05-09T09:14:10+00:00 9 mai 2018|Catégories : Maison à ossature bois|

Laisser un commentaire