L’étanchéité de votre terrasse bois

L’étanchéité d’une terrasse bois est un élément capital. Elle n’est pas à prendre à la légère et doit être encadrée dès le départ afin d’éviter les mauvaises surprises à court et moyen terme. Petite Maison Bois fait le point à ce sujet.

Observez et réagissez !

Heureusement, il existe de nombreux témoins prouvant que l’étanchéité de votre terrasse a été mal réalisée. Si elle a été construire en toiture, le plafond est votre meilleur indicateur. Observez-le régulièrement avec soin pour détecter toute tâche ou effritement visible. De la même manière, moisissures et odeurs prenantes sont généralement mauvais signe.

Concernant les terrasses posées au sol, si les lames moisissent ou présentent des gonflements, c’est qu’il existe des infiltrations d’eau. En plein hiver, considérez toute rupture de canalisation ou panne d’électricité comme un avertissement : il se peut que de l’eau stagne sous votre terrasse et ait gelé, provoquant des dommages.

L’enjeu : déloger l’eau !

Des infiltrations d’eau peuvent intervenir n’importe où. Avec une terrasse sur le toit, l’étanchéité doit être impeccable sous peine de voir la sécurité des pièces en-dessous remise en question. Avec une terrasse dans le jardin, il faut, de la même manière, examiner tout accumulation suspecte : les parois horizontales, verticales, le contour de la terrasse : rien ne doit stagner !

Quelques conseils pour une meilleure étanchéité de votre terrasse

1) Appliquez les règles de construction d’une terrasse à la lettre.

Pas de fantaisie : il faut que cela soit encadré.

Par exemple, la pose d’une bâche géotextile sur sol est judicieuse pour protéger votre terrasse de la pousse des végétaux. Cette bâche empêche les indésirables de grandir sous votre terrasse tout en permettant aux eaux de pluie de s’évacuer sans problème.

Si vous optez pour des lames en pin, il existe des bandes bitumeuses qui se collent sur les lambourdes, entre le platelage et la structure. Elles les protègent des infiltrations dans les fentes superficielles du bois et les trous de vis.

Elles apportent aussi un meilleur confort sonore en isolant la structure du platelage

2) Le choix du bois

Le premier conseil serait de choisir un bois facile à vivre : le Teck, l’Ipé ou le Massaranduba sont imputrescibles et offrent une très bonne résistance à l’humidité

3) La pente

Une pente de 5% garantit le ruissellement de l’eau sous la terrasse et donc son vieillissement dans le temps.

Suivez ces quelques conseils pour obtenir une meilleure étanchéité de votre terrasse bois.

Par | 2018-01-25T15:37:56+00:00 25 janvier 2018|Catégories : Trucs et astuces pour la maison bois|

Laisser un commentaire