La maison en bois et sa problématique moderne

Aujourd’hui, sur le blog petitemaisonbois, nous allons nous intéresser à la maison en bois et particulièrement au fait qu’elle s’inscrire dans une logique contemporaine. À l’heure où les enjeux environnementaux sont au centre des préoccupations, il est intéressant de comprendre en quoi ce type d’habitation peut se rendre utile. Définition et application, zoom sur ce type de lieu de vie qui a le vent en poupe !

Une maison en bois ?

Aussi nommée « MOB », la maison à ossature bois est conçue à partir de pièces en bois horizontales basses, médianes et hautes appelées « traverses ». Elles s’entrecroisent avec d’autres panneaux, les montants, qui eux, sont installés verticalement.

Ainsi agencés, toutes ces grandes pièces constituent la colonne vertébrale de la MOB ; ce sont elles qui forment la base et vont permettre de soutenir les divers parements. Avec ces fondements solides en bois, la MOB va pouvoir recevoir de nombreux matériaux comme le béton, les briques ou encore la pierre.

Une problématique moderne : préserver l’environnement

La maison en bois est moderne dans son approche car elle joue en faveur de l’écologie. En effet, le bois qui la constitue est en mesure de réaliser la photosynthèse ; ainsi, il lutte contre le réchauffement climatique.
Dans les faits, la MOB est un puits, car le bois stocke le CO² tandis qu’il rejette l’oxygène. La quantité de CO² piégée peut être phénoménale d’autant plus si la maison est grande. Ainsi, l’effet de serre est limité par ce type d’habitation.

C’est donc un lieu de vie favorable à l’écologie.

La maison en bois face au risque d’incendie

Là encore elle fait face à une problématique moderne. En effet, un feu qui se déclare peut vite prendre des proportions alarmantes. Il s’agit donc de s’en inquiéter. Les préjugés concernant la MOB restent qu’on croit qu’elle va brûler plus vite qu’une maison en brique.

Dans la réalité, cette allégation est fausse ! D’ailleurs, la majorité des portes coupe-feu présentes dans les bâtiments professionnels et industriels sont conçus à partir de bois ; c’est bien la preuve que ce matériau est digne de confiance.

En effet, il résiste mieux que les autres matériaux face aux flammes. Son comportement prévisible et le fait qu’il se consume doucement aident à le contrôler. La maison à ossature bois est donc là encore contemporaine dans son approche car elle répond au problème des flammes.

D’ailleurs, les assureurs ne demandent rien de particulier pour couvrir une maison en bois ; aucune surprime n’est exigée, ce qui prouve bien que l’on reconnaît la fiabilité du bois face à l’incendie.

Avec sa capacité à s’inscrire dans une logique écologique et son aptitude à faire face aux flammes, la MOB est de plus en plus envisagée dans les projets de construction. Et cela n’a rien d’étonnant !

Par | 2017-08-16T10:42:22+00:00 23 mai 2017|Catégories : Maison à ossature bois|

Laisser un commentaire