Prix d’un agrandissement : les éléments à prendre en compte

De nombreux propriétaires sont confrontés, un jour ou l’autre, à un manque de place au sein de leur logement. La question de la construction d’une extension se pose alors et incidemment celle de son coût. Il n’est pas possible de donner une fourchette de prix précise pour estimer le budget nécessaire pour ce type de travaux. En effet, de nombreux éléments doivent être pris en compte. Il convient alors de bien les connaître afin de pouvoir comparer les différentes offres du marché et demander des devis. Le prix d’un agrandissement varie notamment en fonction des critères suivants :

Le choix du matériau

Une extension en béton et une autre en bois ne reviendront pas au même prix. Globalement, le prix d’un agrandissement en bois est moins élevé. Les raisons sont multiples. Les murs peuvent être construits en atelier et rapidement installés sur le chantier. Il est également possible d’opter pour une construction ossature bois en kit, ce qui permet d’économiser sur la main d’œuvre.

Les matériaux utilisés pour les menuiseries doivent également être pris en compte. Néanmoins, il est important de garder en tête les économies que certains matériaux plus chers permettront de réaliser sur le long terme. C’est le cas, par exemple, des menuiseries en aluminium. Elles sont plus chères à l’achat mais elles offrent une réelle protection contre les ponts thermiques et les déperditions de chaleur. Votre facture énergétique sera positivement impactée par le choix de ce type de fenêtres ou de portes.

La superficie

Bien entendu, la superficie de l’extension va avoir une influence sur le prix d’un agrandissement. Plus elle sera grande, plus elle coutera chère. Ce critère jouera également sur les démarches administratives à accomplir. Pour toute construction supérieure à 20m², un permis de construire est nécessaire. En dessous, une simple déclaration préalable suffit.

Le type d’extension

L’utilisation finale de votre extension va également jouer sur le prix de l’agrandissement. Si vous voulez y installer une salle de bain ou une cuisine, il faudra que l’extension soit raccordée au système d’eau courante, ce qui engendrera des frais supplémentaires. Si c’est une pièce de vie, vous voudrez surement de grandes baies vitrées, ce qui a également un coût.

Par | 2017-08-16T10:40:00+00:00 3 août 2017|Catégories : Maison à ossature bois|

Laisser un commentaire