Assurer un bien en construction

Vous avez pour projet de faire construire une maison en bois. C’est une idée intéressante mais attention : avant de vous lancer concrètement, voici quelques informations à connaître pour éviter les mauvaises surprises.

Assurer un bien en construction : le terrain

Disons-le clairement : ce n’est pas obligatoire de couvrir un terrain nu. Pour autant, nous vous le recommandons vivement. Dans la plupart des cas, l’assurance de responsabilité civile propriétaire demeure suffisante pour assurer un terrain non bâti. En effet, les assureurs vont opter pour la facilité en ajoutant une extension de garantie au contrat que vous possédez pour votre maison principale. Ainsi, le terrain nu que vous achetez sera assuré lui aussi.

Si vous n’avez pas souscrit à une assurance pour votre terrain non bâti

Le problème, c’est que si un événement se passe sur votre terrain non couvert par l’assurance, votre responsabilité civile sera engagée. Un pin qui se couche en travers de la route depuis votre terrain, par exemple, engage votre responsabilité. Si vous n’avez pas assuré votre terrain, la facture risque fort de vous incommoder.

Le projet prend vie

A partir du moment où vous commencez à construire votre maison, l’assurance est obligatoire. Si pour l’étape du simple terrain nu elle restait vivement conseillé (mais pas obligatoire), dans le cas où vous débutez les travaux vous n’avez plus le choix.

Ceci s’explique par le fait que construire une maison présente divers risques. Il faut donc que chaque partie qui intervient soit couverte, notamment le constructeur et vous le propriétaire.

Côté constructeur

Il doit souscrire à différents types d’assurances. Parmi les plus importantes, on retrouve :

-La garantie décennale et la biennale. Cette dernière court sur au moins deux ans après la réception des travaux (d’où son nom). Elle oblige le constructeur à remplacer ou réparer tout élément d’équipement défaillant.

– l’assurance responsabilité civile

– la garantie de parfait achèvement

Note : avant de confier votre chantier à un entrepreneur du bâtiment quel qu’il soit, assurez-vous toujours de son sérieux ; vérifiez ses références et surtout demandez-lui de vous présenter les documents prouvant qu’il a bien souscrit à toutes ces garanties.

Pour vous, propriétaire

Vous devez souscrire à une assurance dommages – ouvrage avant que les travaux ne débutent. C’est obligatoire. Elle court pendant 10 ans et permet d’assurer les propriétaires qui confient la construction de leur maison à des professionnels.

Cette assurance protège des vices et malfaçons, véritables fléaux qui menacent la solidité du bâti. Affaissement du plancher, fissures, effondrement du toit sont ainsi couverts.

L’assurance dommages-ouvrage offre aussi la possibilité de pouvoir intervenir rapidement. Nul besoin d’attendre qu’une décision de justice soit prononcée en cas de réparations à faire à partir du moment où les travaux rentrent sous la coupe d’une garantie décennale.

 

 

Par | 2018-08-27T08:07:30+00:00 27 août 2018|Catégories : Trucs et astuces pour la maison bois|

Laisser un commentaire