Quelques règles d’aménagement Feng Shui pour votre maison

Vous avez envie d’un intérieur zen pour votre maison à ossature bois ; l’idée, c’est de pouvoir créer une bulle de sérénité ; être en mesure de lâcher-prise dès lors que vous entrez chez vous. Sachez que c’est possible, grâce à un art millénaire chinois : le Feng Shui.

Qu’est-ce que le Feng Shui ?

Littéralement « le vent et l’eau » en Chinois, cet art de vivre prône diverses règles en matière d’aménagement de l’intérieur, de décoration, de choix de couleurs pour la maison. En respectant ces principes, l’intérieur devient un lieu de vie centré sur le bien-être, où les énergies sont en harmonie entre elles pour créer une ambiance apaisée.

À l’origine, l’idée était de construire sa maison à l’endroit idéal en tenant compte des 5 éléments, qui devaient rester harmonieux ensemble : l’Eau, le Feu, le Bois, le Métal et la Terre étaient répartis de telle manière à ce qu’ils créent un courant bénéfique rayonnant sur toute la superficie de la maison. Il s’agit de nos jours de garder un certain équilibre intérieur pour obtenir la sérénité.

Quelques règles d’aménagement dictées par le Feng Shui

La règle d’or de cet art millénaire : la circulation des énergies. C’est crucial. C’est pourquoi il est important d’aérer les pièces au moins 10 minutes par jour mais aussi de veiller à ce qu’elles soient dégagées. Aucun empilement de meubles, aucun vêtement qui traîne par terre : tout doit être épuré pour favoriser la bonne circulation énergétique. Cela vaut pour l’ensemble des pièces.

Chacune possède ensuite ses propres règles.

– La cuisine

L’enjeu principal de cette pièce reste de faire cohabiter deux éléments incompatibles : l’eau et le feu. En effet, ils ne doivent pas être en contact direct ; or, il est difficile dans une petite cuisine de les séparer. Concrètement, le four ne doit pas être collé à l’évier ou le réfrigérateur doit être distant de la gazinière…
Les couteaux à bouts pointus doivent rester invisibles et le plan de travail doit comporter des lignes arrondies plutôt que pointues (assimilées à des flèches et donc à l’agressivité et aux disputes).

– La salle de bain

Cette pièce, lieu de détente par excellence, demande des teintes pastel. Un éclairage doux, couplé à des matériaux naturels sera idéal pour apporter une touche zen à la salle de bain. Ajoutez une plante et quelques bougies (voire un diffuseur d’huiles essentielles) et vous pourrez vous relaxer facilement.

– L’entrée

Parce que c’est elle qui ouvre votre maison, elle est d’une importance cruciale en Feng Shui. C’est par elle que les courants énergétiques entrent. Aussi, l’entrée doit être à la fois dégagée, lumineuse et propre.

Vous pouvez y amener quelques touches personnelles et pensez à inclure un miroir afin de maximiser les bonnes énergies !

– La chambre

Ici, privilégiez l’épuration. Evitez les objets électroniques ou mettez le plus de distance entre eux et votre tête. N’empilez pas les meubles et veillez à ce que l’ordre règne. Vos vêtements doivent rester dans votre armoire et ne pas trainer partout.

Les miroirs sont à éviter et si vous ne pouvez pas faire autrement, faites attention à ce qu’ils ne reflètent pas votre lit, sinon les risques d’insomnies sont grands…

– Le salon

Dans cette pièce, c’est la convivialité qui règne. Lieu de repos ou de repas, il est important de vous y sentir à l’aise. Privilégiez des meubles à bouts arrondis et ne placez jamais votre canapé dos à la porte (cela coupe la conversation).
Faites de cette pièce un endroit bien éclairé. Si certains coins restent sombres, pensez aux bougies et photophores pour les rehausser en luminosité quand le soir tombe.

 

Par | 2018-04-12T15:19:06+00:00 12 avril 2018|Catégories : Une maison Feng Shui|

Laisser un commentaire