Question client : quelle est la résistance du bois face au feu ?

Une question que nous entendons souvent lorsque nous vous en avons en ligne : quelle est la résistance du bois face au feu ? Que se passe-t-il en cas d’incendie ? Petite Maison Bois fait le point sur cette interrogation.

Ne vous fiez pas aux idées reçues !

Contrairement à ce que certains croient, le bois réagit bien face à l’incendie. On parle d’un matériau dont la résistance au feu est excellente.

Comme pour tous les matériaux entrant en compte dans la fabrication de lieux d’habitation ou professionnels, le bois doit répondre à la loi au regard de la sécurité incendie. On exige qu’il soit en mesure de résister au moins quinze minutes en cas de feu.

Avec le bois, la chaleur se transmet plus lentement qu’avec l’acier ou encore le béton. Sa portance reste plus longtemps active car il n’explose pas et se consume lentement, là où les autres matériaux brûlent beaucoup plus vite.

L’importance de la composition du bois

Afin de pouvoir entrer dans la construction de bâtiments ou de chalets, le bois doit posséder un certain pouvoir calorifique ainsi qu’une certaine densité. C’est pourquoi les matériaux sont classés en fonction de leur capacité d’inflammabilité. Il en est de même pour le bois.

Afin de renforcer la tenue face à un incendie, on peut ajouter au bois des produits comme une peinture spéciale ou des composants ignifugés venant pénétrer le bois dans sa phase de production. Le vernis également va permettre de créer une couche étanche  protégeant le bois pour le rendre ininflammable.

Si l’on doit résumer…

Avec le recul, les assureurs comme les pompiers sont confiants lorsqu’ils ont affaire à un bâtiment en bois. L’opinion publique ayant largement évolué au sujet de ce matériau, il devient de plus en plus demandé dans l’établissement de bâtiments collectifs.

Par | 2018-05-04T09:17:28+00:00 4 mai 2018|Catégories : Découvrir le bois|

Laisser un commentaire