Zoom sur le bois rétifié

Très résistant, le bois rétifié est 100% écologique. Il s’inscrit particulièrement dans le cadre de la fabrication de terrasses où sa capacité à résister à l’humidité est idéale…

L’histoire du bois rétifié

Découvert dans les années 70 par René Guyonnet, le bois rétifié a mis 15 ans à voir le jour. Monsieur Guyonnet s’est d’abord rendu compte que le bois chauffé à très haute température montrait de réelles qualités mécaniques. Fort de cette découverte, il a fallu plus d’une décennie pour la mettre au point.

Protégé par des brevets, cette transformation du bois a commencé à apparaître sur le marché en 1999, commercialisé par l’entreprise Now, puis la société Retitech a racheté les brevets et développe depuis 2004 l’usage du bois rétifié appliqué aux terrasses, parquets, bardages ou encore escaliers.

Du côté de la fabrication

Les essences sélectionnées par les industriels (pins, épicéas, peupliers ou encore frênes) subissent d’abord un séchage drastique pour ensuite être exposées à une très forte chaleur (240°C environ). Cela permet de « cuire » les cellules profondes du bois. Le processus dure une dizaine d’heures et s’opère dans des fours spécialement dédiés à ce type d’usage.

En procédant ainsi, la masse du bois est définitivement altérée. Il ne reste plus qu’à lui donner la forme souhaitée (lames…)

Les atouts du bois rétifié

Suite à la rétification subie, le taux d’humidité de l’essence de bois est descendu à 4%. Il est donc devenu très dur. Cela va lui permettre de mieux gérer des conditions climatiques compliquées et notamment les précipitations.

Mais ce n’est pas tout. Le bois rétifié résiste également aux insectes et aux champignons. Parce qu’il a été traité en profondeur, il est peu gourmand en entretien. Ces cellules ont été altérées de manière puissante, elles sont parées pour les éventualités les plus coriaces…

Par rapport aux bois tropicaux, le bois rétifié présente des avantages écologiques et économiques majeurs. Plus besoin de faire venir des essences de contrées lointaines !

Le bois rétifié est à la fois doté d’une bonne résistance en milieu humide, d’un coût moins élevé par rapport à un bois tropical. De plus, il a été conçu sans aucun traitement chimique, nuisible à l’environnement. Son processus de fabrication est 100% naturel.

Le fait de pouvoir se servir d’essences locales limite le bilan carbone. Tout ceci explique pourquoi les fabricants développent de plus en plus l’usage du bois rétifié en l’appliquant notamment au mobilier de jardin.

 

Par | 2018-02-07T10:35:57+00:00 7 février 2018|Catégories : Découvrir le bois|

Laisser un commentaire