Le comportement du bois face au feu

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute: une maison à ossature bois tolère aussi bien (voire mieux) un incendie qu’une bâtisse traditionnelle. La preuve réside dans le fait que la loi française demeure la même pour toutes les constructions qu’elles soient réalisées à partir de parpaings, béton ou de bois.

La réglementation française impose que les constructions individuelles soient capables de résister au moins un quart d’heure face à un incendie. Elles doivent tenir bon et ne pas s’effondrer et ce, quelle que soit l’ossature qui les constitue.

Pourquoi le bois est intéressant face au risque d’incendie ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bois tolère particulièrement bien le feu. Il adopte un comportement plus sécurisant par rapport à d’autres matériaux.

Par exemple, il est doté d’une excellence résistance mécanique, qu’il conserve de manière plus longue par rapport à l’acier ou au béton. Sa portance elle aussi est augmentée par rapport aux autres matériaux si incendie il y a.

Le fait que le bois n’explose pas mais au contraire brûle doucement est un atout indéniable. Cela limite le risque de danger immédiat et préserve mieux les habitants face à l’incendie. Enfin, la capacité du bois à transmettre 10 fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois plus lentement que l’acier enfonce le clou : le bois prouve qu’il est le matériau le plus fiable en cas de feu.

C’est pourquoi les pompiers ont le droit de rester plus longuement lorsqu’ils interviennent dans une maison à ossature bois par rapport à une intervention dans une structure en acier ou en béton.

De plus, les collectivités locales, conscientes de l’intérêt du bois, inscrivent ce matériau dans les projets de constructions neuves à usage collectif. Ainsi, crèches, écoles ou encore maison de retraite sont pensées à partir de plan incluant le bois. Ces lieux qui accueillent un public sensible ont tout intérêt à miser sur un matériau capable d’offrir de précieuses minutes de résistance en plus face à un incendie.

Bon à savoir

Les compagnies d’assurance ne demandent aucune surprise afin d’assurer contre le feu les constructions faites à partir de bois. C’est bien la preuve que ce matériau est considéré comme fiable.

Le comportement du bois face au feu en fait en réalité un allié. C’est vraiment celui qui sera le plus résistant en cas d’incendie.

 

Par | 2018-02-09T09:39:11+00:00 9 février 2018|Catégories : Découvrir le bois|

Laisser un commentaire